Monthly Archives: août 2013

La démocratie forte ?

Pourquoi parler de « la » démocratie au singulier ?
Pour faire croire qu’il n’en existe qu’une, qu’ailleurs il n’y a point de salut ?
La démocratie participative est assez éloignée de la démocratie représentative (la notre), certains états y mêlent un zeste de royauté et les Grecs qui sont censés avoir inventé la démocratie, la pratiquaient très différemment.
Conscient du fait qu’un système par élection ouvrirait la porte à la corruption, ils pratiquaient le tirage au sort pour l’attribution des fonctions, de plus pour des mandats courts.
Quelle est la légitimité de notre démocratie actuelle ?
La force, uniquement le recours à la force et cela perdure depuis le début comme nous allons le rappeler.
La prise de la Bastille qui est le coup de force le plus connu dégénéra vers une époque au nom évocateur de « terreur » et il fallut attendre longtemps avant de connaître les atrocités commises par l’armée républicaine en Vendée pour éliminer les dernières poches de résistance royalistes. Les génocides du 20ème siècle n’ont pas fait pire.
Mais, en matière d’utilisation de la force, notre démocratie républicaine n’était encore qu’un enfant de cœur par rapport à celle qui fut dépouillée un court instant mais vite prise pour complice, j’ai nommé la secte catholique.
Voila de vrais spécialistes, pratiquement deux milles ans d’expérience dans la corruption, dans les liaisons dangereuses avec les pouvoir temporels pour enfin arriver à devenir religion d’état, à Rome pour commencer.
Non contents de ce premier succès, vint la période d’éradication systématique de toute traces des religions précédentes :
Croisades, guerres de religions, inquisition, mise en place de fêtes catholiques (Noël, Saint Jean…) en lieu et place des fêtes antiques pour les supplanter, construction de lieux de culte la ou étaient des temples antiques (après avoir rasé ces derniers) ces lieux étaient connus comme des hauts lieux cosmo-telluriques.
L’alliance (antique) entre le sabre et le goupillon fut reconduite par notre république démocratique naissance.
Elle fût fort efficace pour aller coloniser les peuples Africains (L’esclavagisme était devenu un peu trop voyant) en faisant d’une pierre deux coups.
Les Africains colonisés apprirent donc qu’ils avaient été créés par Dieu, qu’ils descendaient d’Adam et d’Eve et que leurs ancêtres étaient des gaulois !
Il est vrai que d’avoir un tandem de gens avec des beaux costumes et des belle paroles (le sabre et le goupillon) impressionne plus qu’un seul.
Même les clowns s’y adonnent comme Pipo et Mario ou le clown blanc et l’auguste et plus récemment les politiques et les journalistes.
Voila pour le rappel historique ou l’amour du prochain semble s’être éloigné, mais fut il jamais la ?
Ne pas tirer les leçons du passé c’est risquer d’avoir à le reproduire encore et encore.
Alors, la légitimité actuelle de notre démocratie, de quoi découle t elle ?
De la force, uniquement de la force :
La force de la loi, la force de l’argent, le recours aux forces armées, policières, judiciaires.
Et pour fignoler le travail, on instaure la lutte par la compétitivité à outrance, une sorte d’eugénisme économique.
Tout cela ne sentant pas vraiment la rose, il faut habiller la chose avec des paroles douceâtres.
Donc nos langues de bois favorites vont parler de fermeté, de justice, de droiture, voire de rigueur.
Le ton est plus policé (c’est le cas de le dire) mais les méthodes dures durent.
Comment reconnaître que l’on agit uniquement en temps que « force publique » mais sans amour ? (voire sans vision !)
Le fait de s’être séparé du vieux compère (la secte catholique) est il suffisant pour lui laisser ce discours des sentiments ?
A noter que nos renards, bien que divorcés continuent de se faire quelques courbettes en public de temps en temps.
La certification mutuelle devant les foules est peut être plus efficaces que l’auto certification, même si l’analyse révèle les sables de leurs fondations communes.
De toutes ces années de vie commune, il y a peut être eut une imprégnation du dolorisme, de la rédemption par la souffrance :
Tu n’a pas respecté telle loi alors tu aura tant d’amende à payer !
Et après le contribuable vas mieux aimer son administration (alors qu’il ignore même le nom de la personne qui lui a envoyé ce foutu formulaire en deux pages bleues et qu’il n’arrive à avoir personne au téléphone pour lui expliquer quoi que ce soit).
Ne parlons pas de la prison, a t on déjà vu une personne en ressortir en meilleur état qu’en entrant ?
C’est carrément la recopie de la loi du talion (pourquoi pas, mais au moins que cela soit dit).
La doctrine (non affichée) de la force, fait gonfler les muscles et le thorax pour affirmer « Le gouvernement travaille allez en paix »
Cette force (feinte) qui n’écoute pas et se renforce droit dans ses bottes attend t elle son David tel Goliath, pour s’écrouler, atteinte en plein front.
Yves frondeur dans l’âme.